Cloches et Carillon

Les cloches de la cathédrale se sont arrêtées de sonner en mars 2014, en raison du très mauvais état de la tour qui les abritait.
Si vous désirez connaitre l'état des lieux de la tour et du beffroi avant sa restauration cliquez ICI .

Des travaux furent immédiatement engagés par la ville de Saint-Omer et les cloches déposées. Seuls le carillon et les deux bourdons, deux cloches lourdes de 5,3 tonnes et 2,8 tonnes baptisées Julienne et Marie, restèrent en place dans l'édifice. Les travaux de restauration et de consolidation de la tour purent ainsi commencer, puis ce fut au tour du bati en bois d'être refait à neuf. Les travaux se sont achevés en 2017 mais, avant de remonter les cloches il fut procédé comme le veut la coutume au coulage d'une nouvelle cloche baptisée 'Domitille' pour augmenter le prestige de ce beffroi.

Leur Histoire

Vous trouverez une vidéo en bas de page réalisée dans le beffroi par nos amis du site 'clochescomtoises.com' en 2017 après la restauration de la tour et de sa charpente.



Nous reprenons ci-dessous les informations et la vidéo de nos amis du site 'clochescomtoises.com' qui avaient fait le déplacement lors de la remise en service du Carillon de Saint-Omer en 2017.

Julienne, le Grand Bourdon, refondue en 1920 par la société Wauthy de Douai, d'un poids de 5 300 kg.
Marie, le deuxième bourdon fondu en 1852 par la société Petitfour d'un diamètre de 1.69 ml pour un poids de 2 950 kg, elle donne le si bémol.
Marie2 fondue en 1831, pour un poids de 990 kg et un diamètre de 1.23 ml, elle donne le mi bémol.
Omer ou « Cloche de la retraite » a été fondue en 1686, pour un poids de 535 kg et un diamètre de 0.99 ml, elle donne le Sol.
Jeanne qui n’aurait pas été bénie est appellée « anonyme » et comme la société qui l’a fondu n’existe plus aujourd’hui, nous ne connaissons rien de son histoire elle a été installée dans le beffroi en 1933.
Puis en 2017, lors de la rénovation complète du beffroi une 6 ème cloche fut ajoutée à l’ensemble.
Domitille, fondue par la société Eijsbouts à Asten (Pays-Bas) pour un coût global de 22000€. Elle doit son existence, afin de respecter la tradition qui veut qu'après de lourds travaux de restauration sur un beffroi une nouvelle cloche doit-être ajoutée, elle pése 482 kg et donne le la.






Cathédrale de Saint-Omer | réparation du clocher

Cathédrale de Saint-Omer | réparation du clocher

Cathédrale de Saint-Omer | réparation du clocher

Cathédrale de Saint-Omer | réparation du clocher

Cathédrale de Saint-Omer | réparation du clocher

Cathédrale de Saint-Omer|cloche domitille

Cathédrale de Saint-Omer|cloche jeanne

Cathédrale de Saint-Omer|cloche julienne

Cathédrale de Saint-Omer|cloche marie 01

Cathédrale de Saint-Omer|cloche marie 02

Cathédrale de Saint-Omer|cloche omer

Cathédrale de Saint-Omer|carillon


Photographe

Montage & Photographies Les Amis de la Cathédrale

Textes et documentation provenant des archives de l'association "Les Amis de la Cathédrale". Si vous constatez une erreur sur cette page n'hésitez pas à le signaler à l'équipe en charge de la documentation en cliquant ICI.