Chapelle de l'Assomption

Vous pouvez facilement repérer cette chapelle sur la vue en plan de la Cathédrale que vous trouverez ci-dessous, en effet, son emprise au sol est colorée en rouge.

Sources Emmanuel WALLET

( 1 ) Il est à remarquer même qu'on n'a pas suivi, dans la construction de celle chapelle, la distribution naturelle des travées formant l'assiette de l'église. Nous ajouterons qu'il existe également, aux chapelles K et L, une distribution de points d'appui, différente de celle de la nef, et conséquemment une irrégularité de construction, dont nous n'avons pu nous rendre compte.
( 2 ) Le principal ex-voto, ( dessine Planche IX, figure 3 ), a été érigé à la mémoire de ce Jean Delibourg, dont nous avons précédemment parlé (chapelle D). Quant aux trois autres, d'ailleurs plus petits, ils représentent chacun des donateurs, accompagnés de leurs patrons, et à genoux devant une Madone, la Vierge de Montreuil sans doute. L'un des trois, celui du milieu, formé de pierre bleue, peinte et dorée partiellement, porte des incrustations en mosaïque au siège de la Vierge. Il a été construit, d'après son inscription, à la mémoire de Miquiel Ponche, chanoine, décédé en 1430.
( 3 ) Une inscription, tracée en caractères dorés sur la fermeture de cette chapelle et ainsi conçue : "D.O.M. MARIAE in coelos. assomptae S. MDCCVIII", donnerait à croire que ce fut à cette époque qu'elle prit le nom de chapelle de l'Assomption, si dès le milieu du XVII ème siècle, on ne la trouvait déjà désignée de cette manière, Aussi pensons-nous que cette date n'a trait qu'à l'époque du placement de cette fermeture.

Son Histoire

Voila la description qu'en fait Emmanuel WALLET ( professeur de dessin à l'ecole d'artillerie et à l'école de peinture de la ville de Douai, ancien officier du génie militaire, membre de la Société des antiquaires de la Morinie ) dans son ouvrage daté de 1839 "Description de l'ancienne Cathédrale de Saint-Omer"

Chapelle de l'Assomption : autrefois de Notre-Dame de Montreuil ou de la Monstreuelle, est plus grande que les autres chapelles de la nef, sans qu'on en connaisse le motif ( 1 ). Elle renferme quatre ex-voto gothiques de pierre ( 2 ) , enchâssés dans son mur du nord et sa clôture, qui porte date de 1708 ( 3 ), est formée de bois, et peinte à l'imitation des autres fermetures de marbre.


L'abbé Augustin Dusautoir dans son ouvrage de 1903 intitulé "Guide pratique du visiteur" nous apporte les précisions suivantes :
Cette chapelle, dite anciennement de Notre Dame de Montreuil et de l'Assomption sert de magasin. Sa clôture en bois peint date de 1708.


Aujourd'hui cette chapelle dédièe à l'Assomption, est de nouveau appellée Notre-Dame de Montreuil .



Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle de l'Assomption


Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle avancée saint-martin


Chapelle de l'Assomption
Chapelle de l'Assomption
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle de l'Assomption
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle de l'Assomption
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle de l'Assomption
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle de l'Assomption
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle de l'Assomption
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle de l'Assomption

Photographe

Montage & Photographies Les Amis de la Cathédrale

Textes et documentation provenant des archives de l'association "Les Amis de la Cathédrale". Si vous constatez une erreur sur cette page n'hésitez pas à le signaler à l'équipe en charge de la documentation en cliquant ICI.