Stalles du Choeur

Vous pouvez facilement repérer cette oeuvre sur la vue en plan de la Cathédrale que vous trouverez ci-dessous, en effet, son emprise au sol est colorée en rouge.

Sources Emmanuel WALLET

( 1 ) Nous n'avons pu trouver ici, comme à Saint-Bertin des documens précis sur l'historique des modifications intervenues à Notre Dame. le grand Cartulaire de l'abbaye, si riche de renseignements pour elle avec ses dix gros volumes est presque constamment resté muet pourNotre Dame. Mais à notre aide sont venus, MM. les antiquaires Eudes, Hermand, Legrand, Lefebvre, de Givenchy, Piers, Martel, etc, et les précieux souvenirs de feu M. le doyen Heron ainsi que de M. le curé Cadart, et les renseignements de plusieurs autres personnes de Saint-Omer, à qui nous nous empressons également de rendre un témoignage public de notre reconnaissance.

Son Histoire

Voila la description qu'en fait Emmanuel WALLET ( professeur de dessin à l'ecole d'artillerie et à l'école de peinture de la ville de Douai, ancien officier du génie militaire, membre de la Société des antiquaires de la Morinie ) dans son ouvrage daté de 1839 "Description de l'ancienne Cathédrale de Saint-Omer"

Le Maître-autel dédié à Notre-Dame, fut élevé vers 1753 ( 1 ), en remplacement d'un autre (B), qui se trouvait au fond du choeur. Ce changement d'autel dut toutefois amener avec lui une distribution nouvelle des stalles. Ainsi, au lieu de les laisser, comme à Saint-Bertin, disposées en avant de l'autel et s'étendant jusqu'au jubé, on les recula jusqu'au fond du choeur, dans l'emplacement qu'elles occupent encore de nos jours et au point B fut alors élevé le trône épiscopal.
C'est donc un ensemble de boiseries : lambris de revêtement encerclant les piliers d'entrée du choeur et se prolongeant sur toute la surface du choeur. Le Trône épiscopal est situé dans l'axe au fond, avec un prie-Dieu. Deux rangées de stalles, sur deux niveaux, 76 au total. Accoudoirs avec volutes, miséricordes à motifs sculptés. Décor en scansion, avec moulurations selon les piliers. Décor sculpté dans la masse. Bas-reliefs.


L'abbé Augustin Dusautoir dans son ouvrage de 1903 intitulé "Guide pratique du visiteur" nous apporte les précisions suivantes :
Entre l'autel et le fond du chœur les murs sont recouverts de boiseries style Louis XV ornées de banderolles et de guirlandes de fleurs, placées en 1753 et garnies dans le bas d'un double rang de Stalles au nombre de 76. L'ancien trône de l'évéque, qui conserve encore les traces des armoiries des de Valbelle se trouve à l'extrémité et sur les boiseries des quatre piliers du transept on voit les portraits des 4 évangélistes. Au sommet de la voûte à la clef terminale on distingue la tête mitrée du Saint Patron de la ville.


Aujourd'hui ces Stalles sont réservées aux grandes Cérémonies.






Cathédrale de Saint-Omer|Stalles Choeur


Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle avancée saint-martin


Stalles Choeur
Stalles Choeur
Cathédrale de Saint-Omer Stalles Choeur
Cathédrale de Saint-Omer Stalles Choeur
Cathédrale de Saint-Omer Stalles Choeur
Cathédrale de Saint-Omer|Stalles Choeur
Cathédrale de Saint-Omer|Stalles Choeur
Cathédrale de Saint-Omer|Stalles Choeur

Photographe

Montage & Photographies Les Amis de la Cathédrale

Textes et documentation provenant des archives de l'association "Les Amis de la Cathédrale". Si vous constatez une erreur sur cette page n'hésitez pas à le signaler à l'équipe en charge de la documentation en cliquant ICI.