Tableaux Hauts et Bas-reliefs Transept Nord Ouest

Vous pouvez facilement repérer cette zone sur la vue en plan de la Cathédrale que vous trouverez ci-dessous, en effet, son emprise au sol est colorée en jaune.


En haut et à gauche 21 Blasons des évêques de Saint-Omer

Au-dessus, se trouvent les armoiries des 22 évêques de Saint-Omer, sauf pour le 11 ème, Ladislas Jonnart.

Sous ces Blasons 2 Ex-voto et 1 Bas-relief

Ex-voto de Jean-Baptiste Doresmieulx, Bas-relief intitulé Baptème du Christ, Ex-voto de Adrien de Lauretan.

A droite de ces Blasons 4 Ex-voto et 1 Bas-relief

Ex-voto de Francis Sagot, Ex-voto de Henri Benoit, Bas-relief intitulé le Christ récussité, Ex-voto de Emile Vasseur, Ex-voto de Raymond Lansoy.

A droite vers le Grand Dieu 3 plaques commémoratives

Inscriptions funéraires d'Adrien de Carvin de Lillers archidiacre d'Artois et doyen du Chapitre décédé en 1773, de Jacques de Bryas, grand-chantre et également doyen du Chapitre mort en 1769 et de Joseph Baron d’Assignies, chanoine et receveur de la fabrique de l'église décédé en 1778.




retrouvez les 4 zones du Transept en cliquant       ici


Regardez ce mur d'enceinte de gauche à droite


L'abbé Augustin Dusautoir dans son ouvrage de 1903 intitulé "Guide pratique du visiteur" nous apporte les précisions suivantes :

Descendez maintenant du parvis du côté gauche et commencez l'inspection du transept. Voici d'abord, sur le premier pilier à droite, un petit tableau sur bois représentant un Christ en croix. C’est une assez bonne copie réduite d’un tableau de Van Dyck. Au second pilier, une adoration des bergers, tableau sur toile du XVIII ème siècle. Entre ces deux piliers, la tradition fixe l'emplacement d'un puits dit de sainte Austreberthe et creusé à l'époque de saint Omer, il est aujourd'hui comblé. Sur le mur à gauche, l'inscription commèmorative d'un chanoine et gradué en droit Jean-Baptiste Doresmieulx, ancien curé de Saint-Martin-au-Laërt, décédé en 1785. A côté d'elle, un joli Bas-relief, du XV ème siècle. Monté sur une colonne, il reproduit la· scène du baptême de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Le chanoine décédé en 1450 est représenté sur le côté avec son patron . Scène sculptée dans le calcaire, avec polychromie et dorure. Cadre en calcaire taillé et sculpté, peint, polychrome, en forme d'accolade et deux pinacles et entablement. Baptême du Christ, saint Côme, saint Damien, homme : en donateur, Dieu le Père Date portée : 1450 (date du décès). Fiche AOA : Le nom du chanoine en prière dans ce relief, présenté par saint Jean l'Evangéliste, n'est plus lisible par l'épigraphie taillée en creux, mais on peut déduire de la présence à la droite du Christ, des saints Côme et Damien, identifiables à leurs bonnets et leurs attributs, l'urinal et le pot à onguents, que le donateur était pharmacien ou médecin, sans doute attaché, ainsi que le laisse entendre le texte lacunaire de l'épigraphie, au service des ducs Philippe le Bon et Charles le Téméraire. Ces indices permettraient de l'identifier au chanoine Candel, chirurgien de Philippe le Bon.
Référence Mérimée de l'édifice PA00108403
M. le chanoine Bum, ancien président de la Société des Antiquaires de la Morinie, a entrepris l'intéressante histoire des évêques Audomarois dont la générosité ne s'est pas bornée à doter la ville de Saint-Omer de riches et charitables fondations encore en partie à la disposition de l'administration civile des hospices au XX ème siècle, mais qui l'a de plus ornée de superbes édifices qui la constituaient autrefois en faisant une cité sans rivale, pour le nombre et la beauté de ses établissements religieux consacrés à la prière, à l'enseignement et à la charité. L'évêché de Saint-Omer comprenait un archiprêtré et huit doyennés, ceux d'Helfaut, d'Aire, de Lillers, d'Arques, de : Marcq-en-Calaisis, de Merville, de Bour­ bourg et de Cassel.
Au-dessous, se lit l'inscription funéraire du chanoine de Lauretan, ancien vicaire général, mort en 1778.
On remarque ensuite un très intéressant Bas-relief du XV ème siècle, dont la scène est abritée d'un joli dais à galerie ajourée. Haut-relief peint et doré surmonté d'un baldaquin en pierre ajouré. Sous l'inscription, deux culots sculptés et peints. Le saint représenté à dextre (diacre tenant une épée) serait saint Guillbert. Sainte Aldegonde porte une robe bleue et un voile blanc. La Vierge se tient à senestre, près de celui qui pourrait être saint Omer. II a pour sujet Jésus-Christ récussité, triomphant de la mort. L'inscription gothique est malheureusement fruste et illisible. On peut supposer que le chanoine défunt dont il s'agit ici est le donateur de l'un des rares vitraux de cette époque qui subsistent encore et qu'en vous retournant sur place vous apercevrez dans les verrières du transept, reproduisant le Sauveur sortant du tombeau et entouré des mêmes personnages qui figurent dans ce bas-relief.
Plus loin à droite nous arrivons dans l'emprise de l'ancienne chapelle saint Antoine, sur le mur occidental, on distingue les inscriptions funéraires d'Adrien de Carvin de Lillers archidiacre d'Artois et doyen du Chapitre décédé en 1773, de Jacques de Bryas, grand-chantre et également doyen du Chapitre mort en 1769 et de Joseph Baron d’Assignies, chanoine et receveur de la fabrique de l'église décédé en 1778.



Cathédrale de Saint-Omer|transept Nord Ouest Tableaux


Cathédrale de Saint-Omer
Cathédrale de Saint-Omer
Cathédrale de Saint-Omer
Cathédrale de Saint-Omer|transept nord ouest tableaux
Cathédrale de Saint-Omer|transept nord ouest tableaux
Cathédrale de Saint-Omer| transept nord ouest tableaux
Cathédrale de Saint-Omer| transept nord ouest tableaux
Cathédrale de Saint-Omer| transept nord ouest tableaux
Cathédrale de Saint-Omer|transept nord ouest tableaux
Cathédrale de Saint-Omer|transept nord ouest tableaux

Photographe

Montage & Photographies Les Amis de la Cathédrale

Textes et documentation provenant des archives de l'association "Les Amis de la Cathédrale". Si vous constatez un dysfonctionnement sur cette page n'hésitez pas à le signaler à l'équipe en charge de la documentation en cliquant ICI.