Chapelle Saint Job

Vous pouvez facilement repérer cette chapelle sur la vue en plan de la Cathédrale que vous trouverez ci-dessous, en effet, son emprise au sol est colorée en rouge.

Sources Emmanuel WALLET

( 2 ) Ce tableau, payé, comme on l'a dit, 250 florins, fut sauvé pendant la révolution de 1789, par l'administration municipale, et par elle aussi rendu, en 1803, à l'église. Toutefois, comme la chapelle de Saint Job avait été totalement dévastée, on prit pour la restaurer la décoration de la chapelle T, dans laquelle le tableau de Ruhens s'encadrait parfaitement, et c'est en cet endroit dés lors que cette helle peinture fut offerte de nouveau a l'admiration publique. Ces expressions n'ont rien d'exagéré : l'oeuvre est vraiment digne de l'auteur et ce serait la juger trop sévêrement, que de répéter ce que Oescamps ( Vojr. pittor. ) disait de ce tableau, sans dénier qu'il fut de Ruhens : Toujours beau, mais peu digne de ce maître. Il est trop négligé pour la correction il y a cependant de la couleur et une grande facilité de faire. On sait que le manque de correction s'est souvent rencontré sous le bouillant pinceau de Ruhens mais cette observation s'applique à toutes ses oeuvres, et celle-ci n'a rien de plus particulier à cet égard. Seulement, elle a subi, il y a environ 5o ans, une fâcheuse restauration.
( 3 ) Cette fermeture de pierre , de jaspe et d'albâtre richement élaborée, suivant les expressions d'Hendricq ( tome 3 , page 316 ), n'existe plus depuis longtemps. Peut-être a-t-elle servi de clôture à quelque chapelle de la nef et quand Deneuville ( tome 3 , page 341 ) nous raconte qu'en 1662 on démolit la chapelle Saint Job, c'est probablement de sa fermeture qu'il a voulu parler.
( 4 ) Ce chanoine, qu'Hendricq ( tome 3 , p. 316) appelle Camicel, et Deneuville ( tome 1), Gaurel ou Gavrel, serait aussi, d'après ce dernier (loc. cit. ), donateur du tableau de Ruhens. Hendricq toutefois ne nous le cite point comme tel. Il dit seulement à cet égard que Camicel fit poser une table d'autel peinte de la descente de croix par Rubens. Deneuville lui-même ( tome 3 , page 99 ) nous apprend que ce furent les doyens et chanoines qui firent faire ce tableau. Cette contradiction, jointe au silence d'Hendricq et à celui des archives, met singulièrement en doute le fait précédemment avancé par Deneuville il ne pourrait s'expliquer autrement, qu'en supposant que les doyen et chanoines de Notre Dame eussent commandé et payé le tableau, à l'aide de deniers légués par ce chanoine.
( 5 ) Du nom de leur fondateur le cardinal des Urgellis.
( 6 ) Et cela, à raison d'une confrérie de Saint Léonard , qui vint , en 1791, à la suppression de la paroisse Sainte-Aldegonde, s'y établir et dont la noble mission fut de porter aux prisonniers, et aux condamnés surtout, les secours de la charité chrétienne, montant avec eux sur l'échafaud, et, en cas de mort, ajoutant à leurs prières l'offrande d'une messe.

Son Histoire

Voila la description qu'en fait Emmanuel WALLET ( professeur de dessin à l'ecole d'artillerie et à l'école de peinture de la ville de Douai, ancien officier du génie militaire, membre de la Société des antiquaires de la Morinie ) dans son ouvrage daté de 1839 "Description de l'ancienne Cathédrale de Saint-Omer"

Chapelle de Saint Job, anciennement dédiée à Sainte Marie d'Égypte, ou Égyptienne. Elle fut enrichie, en 1623, d'une nouvelle décoration, ainsi que du tableau de Rubens ( 2 ), dont nous avons déjà parlé, puis fermée pour l'occasion à cette époque, d'une superbe clôture de marbre ( 3 ) donnée par un chanoine de l'église ( 4 ) Cette chapelle, dans laquelle avait été instituée une fondation de messes, dite let trois chapelles des Urgellis ( 5 ) , a pris aussi , au commencement de la révolution en 1789, le nom de Saint Léonard ( 6 ).



Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle Notre Dame des Miracles


Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle avancée saint-martin


Chapelle Saint JOB
Chapelle Saint JOB
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle Saint Job
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle Saint Job
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle Saint Job
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle Saint Job
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle Saint Job
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle Saint Job
Cathédrale de Saint-Omer|Banc de JOB

Photographe

Montage & Photographies Les Amis de la Cathédrale

Textes et documentation provenant des archives de l'association "Les Amis de la Cathédrale". Si vous constatez une erreur sur cette page n'hésitez pas à le signaler à l'équipe en charge de la documentation en cliquant ICI.