Chapelle Saint Antoine de Padoue ancienne Saint André

Vous pouvez facilement repérer cette chapelle sur la vue en plan de la Cathédrale que vous trouverez ci-dessous, en effet, son emprise au sol est colorée en rouge.

Sources Emmanuel WALLET

( 1 ) Cet ex-voto nous offre un prêtre en prières, avant devant lui Saint Thomas apôtre, qui touche du doigt les plaies de Notre-Seigueur, et derrière lui Saint Michel.

Sources Anne Pierard

• Statue de saint Antoine par le sculpteur audomarois Louis Noël, - très populaire pour ses guérisons au XIX ème siècle.
• Sainte Philomène par Louis Noël, comme celle qu’il avait vue à Rome. Inscription : « Pax tecum Philumena ». Elle meurt martyre (palmes), transpercée de flèches. « Une de ses plus belles œuvres ».
• Au sol, l’étoile polaire qui est toujours placée au Nord d’un labyrinthe. Elle est orientée contrairement à la cathédrale.
• Le vitrail représente saint Jean Baptiste de la Salle qui est venu dire la messe ici quand il est venu en 1719 sous l’épiscopat de François de Valbelle. Il voulait créer des écoles à Saint-Omer. En 1720 les Frères des Ecoles Chrétiennes fondent l’école Sainte-Marguerite. Il y aura trois écoles (une, près de l’église Sainte-Marguerite et l’autre derrière le n° 10 rue Henri Dupuis, ouverte le 11 novembre 1720 et une autre près de Saint-Sépulcre) et plus tard une au Haut-Pont. En 1824, il y a 810 élèves et 12 enseignants. Le vitrail le représente installant sa congrégation des Frères des Ecoles chrétiennes, faisant la classe et triomphant dans le ciel.
• Saint Joseph de Copertino dont la dévotion dans la cathédrale, fut initiée par l’Abbé Bello.

Sources : plateforme ouverte du patrimoine

Verrière hagiographique (baie 21 4.00ml x 0.80 ml) : Scènes de la vie de saint Jean-Baptiste de la Salle.
Verre transparent (coloré) : peint, grisaille sur verre.
Baie ogivale, quatre panneaux historiés dans un quadrilobe.
Saint Jean-Baptiste, ornement à forme végétale, Christ glorieux.
Bordure végétale, fond à ornementation végétale.Panneau 1 : Saint Jean-Baptiste de la Salle célèbre la messe.Panneau 2 : Saint Jean-Baptiste de la Salle enseignant.Panneau 3 : Apothéose de Saint Jean-Baptiste de la Salle.Panneau 4 : Christ glorieux dans les nuées entouré d'anges.
Signature dans le bas de la baie : E. DIDRON / 1892. Deux armoiries dans le bas, aux extrémités : A droite : d'azur à cinq branches d'or rayonnante sur fond d'azur, qui est le blason de l'Ordre des Frères des Ecoles chrétiennes.A gauche : écartelée en 1 et 4 de gueules avec une tour d'or, en 2 et 3 d'azur à six billettes d'argent disposées en chevron, deux en chefs, une en pointe.
Réalisée en 1892 par Édouard Didron (1836-1902), maître verrier.

Son Histoire

Voila la description qu'en fait Emmanuel WALLET ( professeur de dessin à l'ecole d'artillerie et à l'école de peinture de la ville de Douai, ancien officier du génie militaire, membre de la Société des antiquaires de la Morinie ) dans son ouvrage daté de 1839 "Description de l'ancienne Cathédrale de Saint-Omer"

Ancienne chapelle de Saint André, plus connue autrefois sous le nom du Grand Saint. André ou Andrieu, pour la distinguer de la précédente. Cette chapelle, selon Deneuville et selon un état des inhumations, aurait été garnie jadis d'une fermeture de marbre, donnée par le chanoine François de Lattre ( mort le 24 octobre 1638 ), et qui depuis aura été sans doute ajustée au-devant de quelque chapelle de la nef. Sur ses parois se trouve aussi un petit ex-voto gothique de pierre sculptée et dorée ( 1 ), portant au bas une inscription dégradée, dont voici du reste le contenu : "chy devant gist sire nicaiseS..... vicaire de cette église et chapelain de cette petite chapelle qui trespassa le XXII ème jour de mars l'an mil CCCC et LXXIII prie dieu pour son âme".


L'abbé Augustin Dusautoir dans son ouvrage de 1903 intitulé "Guide pratique du visiteur" nous apporte les précisions suivantes :
Cette chapelle est une de celles dont le vocable a le plus souvent changé. Elle prit successivement le nom de chapelle du Petit Saint André, sur le devant en face du transept, et de Grand Saint André, dans le fond où est l'autel actuel, de chapelle des orgues, parce que les orgues primitives de l'église y étaient installées , de Saint Erkembode, parce que le reliquaire du chef de ce saint y fut longtemps exposé, de Saint Charles Boromée, dont le culte fut établi à Saint-Omer par Mgr Christophe de France pour obtenir sa protection pendant la terrible peste de 1635 à 1637, puis, au XIX ème siècle, chapelle de la Grande Thaumaturge Sainte Philomène et enfin de Saint Antoine de Padoue dont la statue due au ciseau de Louis NoëL, l'éminent sctllpteur audomarois, se trouve sur l'autel. Sous ce même autel, on voit aussi une ravissante statue en marbre blanc de Sainte Philomène, martyre. Elle est également l'œnvre de Louis Noël et porte la devise des catacombes romaines "PAX TECUM PHILOMENA" "Que la paix de Dieu soit avec toi, ô Philomène". Trois grandes dalles en marbre blanc, rappellent le souvenir des chanoines François et Jacques DOURLEN, décédés l'un en 1733 et l'autre en 1764 et du chanoine DEHENNE, mort en 1767. Enfin sur une dalle plus petite on lit le nom du chanoine CAZIN, rappelé à Dieu en 1762. Quant au vitrail de cette chapelle, que l'on pourrait appeler la chapelle de tous les saints, il représente différentes scènes de la vie de Saint Jean Baptiste de la Salle qui célébra la sainte messe dans cette mème chapelle lorsqu'il vint pour établir les Frères des écoles chrétiennes à Saint-Omer au commencement du XVIII ème siècle. On Y voit le Saint installant sa Congrégation, faisant la classe, et triomphant dans le Ciel.


Aujourd'hui cette chapelle est dédièe à Saint Antoine de Padoue.






Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André


Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André


Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André
Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André

Descriptions des photographies ci-dessous et ci-dessus


- Le vitrail : représente saint Jean Baptiste de la Salle qui est venu dire la messe ici quand il est venu en 1719 sous l’épiscopat de François de Valbelle. Il voulait créer des écoles à Saint-Omer. En 1720 les Frères des Ecoles Chrétiennes fondent l’école Sainte-Marguerite. Il y aura trois écoles (une, près de l’église Sainte-Marguerite et l’autre derrière le n° 10 rue Henri Dupuis, ouverte le 11 novembre 1720 et une autre près de Saint-Sépulcre) et plus tard une au Haut-Pont. En 1824, il y a 810 élèves et 12 enseignants. Le vitrail le représente installant sa congrégation des Frères des Ecoles chrétiennes, faisant la classe et triomphant dans le ciel.
- saint Antoine : statue de saint Antoine par le sculpteur audomarois Louis Noël, - très populaire pour ses guérisons au XIX ème siècle.
- sainte Philomène : sainte Philomène par Louis Noël, comme celle qu’il avait vue à Rome. Inscription : « Pax tecum Philumena ». Elle meurt martyre (palmes), transpercée de flèches. « Une de ses plus belles œuvres ».
- L’étoile polaire : au sol, l’étoile polaire qui est toujours placée au Nord d’un labyrinthe. Elle est orientée contrairement à la cathédrale.
- Saint Joseph de Copertino : dont la dévotion dans la cathédrale, fut initiée par l’Abbé Bello

Ministère de la culture : la plateforme ouverte du patrimoine
Description de la Verrière hagiographique (baie 21) : Scènes de la vie de saint Jean-Baptiste de la Salle ; cliquez ICI

Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André
Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André
Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André,vitrail
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André
Cathédrale de Saint-Omer|Chapelle saint Antoine de Padoue ancienne saint André

Photographe

Montage & Photographies Les Amis de la Cathédrale

Textes et documentation provenant des archives de l'association "Les Amis de la Cathédrale". Si vous constatez une erreur sur cette page n'hésitez pas à le signaler à l'équipe en charge de la documentation en cliquant ICI.