Chapelle Ancienne Conception de Notre Dame

Vous pouvez facilement repérer cette chapelle sur la vue en plan de la Cathédrale que vous trouverez ci-dessous, en effet, son emprise au sol est colorée en rouge.

Sources Emmanuel WALLET

( 3 ) Son épitaphe se trouve placée contre le mur et à côté de l'autel. En face, et dans le pignon d'une arcade ogivale, sont apposées ses armes ( * ).
( 4 ) Cette chapelle fut probablement supprimée, lorsqu'en 1623 celle indiquée à la lettre P fut elle même placée cous la dédicace de la conception delà Vierge. Quant à la décoration de son autel, elle n'a jamais consisté qu'en peintures et sculptures de pierre appliquées sur la muraille. Ces sculptures qui se composent de trois niches avec ligures, piédestaux et dais, représentent au centre la Vierge et l'Enfant Jésus, à droite Sainte Anne, et à gauche Saint Joachim. Le mur du fond ( ou sud ) de cette chapelle, est aussi traversé d'une moulure ornée d'animaux et de rinceaux à jour et ces divers travaux de sculpture sont d'un très-joli style gothique, fortement refouillé et d'une grande finesse d'exécution.
( 5 ) On ne rencontre snr cette fermeture aucune date, et l'inscription : S. JOANNES EVANGELISTA qem diligedat jesus, que l'on y a peinte sur le marbre, ne nous renseigne guère davantage le nom du fondateur. Celte inscription toutefois, si elle n'est moderne, et si cette fermeture ne vient point elle-même d'une autre chapelle, ne nous en indiquerait au plus que la dédicace. ( * ) elles étaient : partie au 1er d'argent au demi aigle éployêe de sable ou de sinople, mourant de la partition dextre. au 2ème repartie au 1er d'argent à la demi-tour donjonnée de gueules, mouvant de la partition senestre, et au 2 ème d'argent au lion de table. ( V. Deneuv Tome 3, page 142).

Son Histoire

Voila la description qu'en fait Emmanuel WALLET ( professeur de dessin à l'ecole d'artillerie et à l'école de peinture de la ville de Douai, ancien officier du génie militaire, membre de la Société des antiquaires de la Morinie ) dans son ouvrage daté de 1839 "Description de l'ancienne Cathédrale de Saint-Omer"

Ancienne chapelle de la conception de Notre-Dame : fondée par le doyen Nicolas Rambert (1494-1503) ( 3 ), depuis long-tems convertie en simple lieu de dépôt ( 4 ), et fermée comme les autres par une haute clôture de marbre ( 5 ).


L'abbé Augustin Dusautoir dans son ouvrage de 1903 intitulé "Guide pratique du visiteur" nous apporte les précisions suivantes :
La chapelle a été fondée par le doyen Nicolas Rembert à la fin du XV ème siècle, et dédiée à la Conception de Notre-Dame. Une inscription en belle minuscule fleuronnée et dorée sur fond bleu et rappelant les fondations faites en 1503 par ce chanoine, n'est visible sur le plein de la clôture qu'en entrant dans la chapelle. Une autre inscription latine dans la grande arcade en face de l'autel, résume la fondation du chanoine Rembert et la restauration de la chapelle par le chanoine Duriez en 1863. La clôture, en marbre de diverses couleurs, date du XVII ème siècle. La Vierge et les anges qui la surmontent sont du siècle dernier. On lit l'inscription "SOLI DEO HONOR ET GLORIA" "A Dieu seul, honneur et gloire". La porte en bois a été sculptée, en 1862, par M. Lambert, sculpteur audomarois. L'intérieur de la chapelle est polychrome. Les statues anciennes de la s1e Vierge, de Saint Joachim et de Sainte Anne sont au-dessus de l'autel d'aspect très décoratif et portant en son milieu le buste reliquaire Saint Bertin. Dans les vitraux on voit les scènes de la Présentation de la Sainte Vierge au temple et de la Pentecôte en bas, dans les peintures sur toile, on a représenté la mort de la Sainte Vierge et sa glorieuse Assomption.


Aujourd'hui cette chapelle est dédièe à la Conception de Notre-Dame.






Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception


Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle avancée saint-martin


Précisions des Amis de la Cathédrale

Quatrième chapelle, chapelle de la Conception de Notre-Dame, fondée par le Doyen Nicolas Rembert en 1503. Rembert a été nommé chanoine en 1482 et doyen en 1494. Ses armes figurent dans le pignon de l’arcade ogivale. La chapelle a été restaurée par le Chanoine Duriez, mort en 1863. FD = Pierre-François-Ferdinand Duriez, grand doyen à partir de 1833, qui fit beaucoup de changements dans la cathédrale, mais sans toujours respecter le patrimoine.
- Clôture de marbre et d’albâtre
Un chronogramme nous apprend qu’elle a été édifiée par Adrien de Hennin en 1626. On y voit la statue d’un évêque. De chaque côté, Ecce Homo et Flagellation. Au-dessous de la verrière, une course de feuillages, un chasseur descendu de cheval, vise un chevreuil. Il y a aussi un chien et un sanglier. La devise du chanoine : « Penser y convient ».
- La clôture
La clôture date du XVII ème siècle, la Vierge du XVIII ème siècle et les anges du XIX ème siècle, marbre noir, blanc et rouge. Porte sculptée en 1862 par Lambert, sculpteur audomarois. Inscription : « S Joannes Evangelista quem diligebat Jesus + Soli Deo, honor et gloria. »
- Dédicace de la chapelle
Dédicace de la chapelle, gravée en relief en minuscules fleuronnées.
- A droite de l’autel dans une jolie piscine flamboyante
Madone sur le lys (1450 – 1460) qui était autrefois près du vitrail. Drapé typique du gothique international : surfaces fluides et verticales cylindriques qui se terminent par des bordures en zigzags, motif caractéristique du gothique tardif. Jeu de couleurs entre les vêtements de dessus et de dessous. Tête de Marie au front bombé, expression mi-douce mi-pensive. Probablement du même sculpteur que le retable de sainte Barbe. (Gil et Nys p. 339).
- Statues de la Sainte Vierge, sainte Anne et saint Joachim
Statues de la Sainte Vierge, sainte Anne et saint Joachim en calcaire. D’après Gil et Nys, un bel exemple de « tardo-gothique, dans le même calcaire fragile que celui de la cathédrale, elles forment un vaste retable au-dessus de l’autel. Les trois socles des statues portent les mêmes motifs végétaux que le cordon sculpté. Ces statues ont été restaurées et repeintes au XIX ème siècle. Sous l’écaillage, on voit des traces de polychromie antérieure.
- Une frise sur le mur
cheval, lièvre, chasseur avec un mousquet, chouette.
- Intérieur de la chapelle polychrome
Un large cordon sculpté fait le tour de la chapelle. Dans un délicat rinceau de pampre de vigne, on voit : des grappes de raisin, un cochon, un sanglier, un lion, des singes, un hibou, un agneau, une biche, un lapin,. D’après le Chanoine Coolen, des animaux fantastiques, comme un aspic et un basilic et « deux vilains qui se battent ». Un décrochement sur le mur Est suggère que là se trouvait le tabernacle. S’y trouvait ensuite le buste-reliquaire de saint Bertin (dont la relique est manquante).
- L’autel
L’autel date de la deuxième moitié du XIX ème siècle. Monument Historique. Il est en calcaire et bois, peint. Sur le devant de l’autel, la sainte Famille à Nazareth, deux anges portant une fleur de lys.
- Confessionnal en chêne
Confessionnal en chêne : saint Pierre et son coq, le roi David et sa harpe, le Bon Pasteur en buste. FD sur la porte = François Duriez.
- A l’extérieur
A l’extérieur, dalle funéraire verticale de Toussaint de la Ruelle, mort en 1470, pierre de Tournai. Le défunt porte des habits sacerdotaux, calice en cuivre, sous une architecture gothique, le visage et les mains sont en marbre blanc. Aux quatre coins, les quatre évangélistes. Les écus ont été burinés. Il était chapelain des papes Martin V et Eugène IV, de la reine Isabelle de France, des ducs Jean-sans-Peur et Philippe-le-Bon.

Chapelle Ancienne conception
Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception
Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception  -  ogives et clés de voute
Cathédrale de Saint-Omer - Chapelle Ancienne conception  -  ogives et clés de voute
Cathédrale de Saint-Omer  - Chapelle Ancienne conception  -  vitrail
Cathédrale de Saint-Omer  - Chapelle Ancienne conception  -  vitrail
Cathédrale de Saint-Omer  - Chapelle Ancienne conception  -  vitrail

Photographe

Montage & Photographies Les Amis de la Cathédrale

Textes et documentation provenant des archives de l'association "Les Amis de la Cathédrale". Si vous constatez une erreur sur cette page n'hésitez pas à le signaler à l'équipe en charge de la documentation en cliquant ICI.